Vérification d'un indicateur de vitesse sur un CNRA.
Méthode indiquée par René Destrée (ARSAM),

Note: j'utilise indifféremment les mots Badin pour indicateur de vitesse, anémomètre, instrument, et  Pitot pour antenne anémométrique ou prise de pression.

Si vous doutez de la fiabilité de l'indicateur de vitesse qu'on vient de vous "refiler", ou si l'aiguille du Badin est restée collée à "0" après le décollage, cette méthode qui paraît empirique mais qui se révèle juste et fiable, vous permet de vérifier l'instrument lui-même ou (et) le circuit: prise d'air / conduit / instrument de bord. La méthode est douce et ne risque pas d'endommager votre indicateur. De plus, çà ne coûte rien...
Il faut: une bouteille d'eau, une règle graduée, de la durite, des bouts de tuyau caoutchouc de différents diamètres (genre tuyau gaz) pour les raccords, et de la bande collante. Faites des raccords étanches sur le Pitot ou sur l'instrument, rappelez vous que la prise de vitesse est une pression et non un débit d'air. Mettez en place le montage et ensuite remplissez progressivement d'eau en surveillant le Badin. La base du calcul étant:

V. indiquée en Km/h  =  14,4   x   racine carrée de H.
H =différence de hauteur en mm entre SURFACE DU LIQUIDE DANS LA DURITE / SURFACE DU LIQUIDE DANS LA BOUTEILLE.

Mais un dessin vaut mieux qu'un long discours...

COMMENTAIRES:
Après avoir eu droit lors d'un vol à un Badin affichant obstinément "0", cette méthode m'a permis de constater:

1/ que mon instrument répondait juste à cette mesure,

2/ que c'est une petite araignée installée juste à l'entrée de l'instrument qui avait causé ma frayeur, et que mon circuit Pitot/Badin était suffisamment étanche, tenant la pression plus d'un quart d'heure.

Pour ceux qui ont le soucis de la précision (qui "aiment" les mouches...) rappelons qu'il ne s'agit pas d'une méthode exacte de laboratoire, qu'un anémomètre est étalonné avec 15°C de température standard et 1013 hpa de pression standard à altitude 0 et que la mesure anémométrique subit 3 corrections :
1/ erreur d'antenne : position du Pitot provoquant une différence de mesure ( dépend de l'avion ).
2 corrections pour la densité de l'air par :
2 / correction de l'altitude du lieu de la mesure ( ajouter 5% par 1000m jusqu'à 3000m )
3 / correction de la température de l'air ( +1/100e par degré C° au dessus de la température standard, - 1/100e en dessous )
...et qu'enfin, au dessus de 400 Km/h il y a d'autres corrections. Si çà vous conserne, quittez cette page en vitesse !