COMMANDE DE VOLET ELECTRONIQUE

POUR ULM ET CNRA

 

Pour plus de détail cliquez sur la photo

 

L’inverseur à deux positions instables, est l’organe de commande, les trois optocoupleurs à fourche détectent les trois positions des volets.

 

Deux types d’affichage sont proposés un LCD d’une ligne de 16 caractères et un de deux afficheurs LED de 20mm de haut.  

 

Chaque transistor est commandé par un AOP utilisé en comparateur. L’alimentation de ce circuit fournit la tension de commande du transistor. Pour bien saturer les MOSFETs, il faut appliquer sur la grille une tension supérieure de plus de 10V à celle présente sur la source. Les transistors T2 et T4 étant à la masse, la commande (l’alimentation de CI4), est de + 12V. Par contre, pour les transistors T1 et T3, il faut une tension de commande de 12 + 10 = 22V (alimentation de CI3). Les diodes D1 et D2 veillent à ce que cette tension ne soit pas supérieure de plus de 12 Volts par rapport à la source.

 

Le + 22 Volts est fabriqué par un petit doubleur à pompe à diode. Le NE555 version CMOS assure l’oscillation nécessaire.

 

Dans un montage en pont, une des priorités consiste à vérifier que les deux transistors d’une même branche ne conduisent pas en même temps. La logique programmée veille à cela.

 

REALISATION

 

 

Les Circuits imprimés sont représentés en miroir, en les imprimants sur du calque 70g avec une imprimante laser vous pouvez les tirer directement sur le l’époxy présensibilisée.

 

Les afficheurs à LED sont des hautes luminosités. (Anode commune)

 

Le 555 est impérativement une version MOS (TLC555CP)

 

Le UAA2022 est disponible chez Electronique diffusion http://www.electronique-diffusion.fr

Réf : CIUAA2022 a 13.5 € pièce. (01/2003)

 

Les quatres BUZ11 doivent être isolés du radiateur avec canon isolant et mica.

 

Les cames sont fixées de préférence sur le tube de commande des volets

 

Le schéma de l’affichage à LED ne correspond pas au circuit imprimé il a été rerouté pour éviter un trop grand nombre de strap. Le logiciel a été modifié en conséquence. 

 

    

 

Les essais

 

Pour les essais alimenter le montage à travers un fusible de 1 ampère.

 

La première mise sous tension se fera sur la table avec un petit moteur 12 volts, et pas d’affichage.

 

Mettre un cache dans la fourche de l’optocoupleur 00 (voir implantation)

 

Presser le poussoir « D » le moteur doit tourner, enlever le cache le moteur tourne toujours, mettre le cache dans l’optocoupleur 15 le moteur doit s’arrêter, continuer jusqu’à 30 et revenez à zéro (pour constater que le moteur tourne dans l’autre sens) en passant par 15 avec la touche  « M » vous l’aviez compris.

 

Noter que si vous enlevez le cache après l’arrêt, le moteur ne redémarre pas… !

 

Couper l’alimentation, brancher le module d’affichage, et remettre sous tension, l’affichage indique 00, (si vous avez coupé l’alimentation avec la came dans l’optocoupleur 0) reprendre le test précèdent et constater que l’affichage est correct.

 

Les deux touches du CI capteurs sont ici pour le test, elles seront remplacées par un inter bipolaire à deux positions instables câblées comme suit :

 

 

Implantation format Acrobat Reader : IMPLANTATION.PDF

PCB Format Acrobat Reader            : PCB.PDF

Schemas format Acrobat Reader     : SCHEMAS.PDF

Liste des Composants                      : LISTE.TXT